Le service à Rome

Nos missions

Les conditions

 

Être catholique pratiquant

Le garde suisse est un catholique pratiquant. Il œuvre quotidiennement au cœur de la Curie Romaine, rencontre continuellement des personnes qui se rendent en pèlerinage sur la Tombe du Prince des Apôtres et participent à des célébrations liturgiques au Vatican. Il est évident que la Garde Suisse représente, par son appartenance et sa pratique religieuse, une « carte de visite » du Saint-Père.

 

Être citoyen suisse

La nationalité suisse est une condition pour pouvoir entrer dans la Garde, une tradition vieille de plus de 500 ans qui représente un honneur pour la Suisse. Le candidat doit pouvoir s’intégrer au sein du Corps de la Garde et ce dernier désire conserver son caractère typiquement suisse. On attend donc que le candidat nourrisse un attachement particulier pour la Suisse.

 

Être un homme

La Garde Suisse est un corps militaire exclusivement masculin.

 

Être célibataire

Au moment d’entrer dans la Garde, le candidat doit être célibataire. Pour pouvoir se marier, le garde doit avoir au moins 25 ans; il doit également avoir servi durant 5 ans et s’engage pour trois années supplémentaires.

 

L’âge

Lors de l’entrée dans la Garde, l’âge doit être compris entre 19 et 30 ans.

 

Taille indicative

La taille de référence est de 1,74m.

 

Avoir une santé irréprochable

Les candidats entrant dans le Corps de la Garde Suisse Pontificale doivent avoir été déjà soumis à des examens médicaux en Suisse, puis doivent se soumettre à un rigoureux examen médical, qui inclut également un test psychologique. Seules les personnes saines peuvent devenir gardes suisses.

 

Avoir une réputation irréprochable

La personne chargée de la sécurité du Pape doit avoir une réputation irréprochable.

 

Formation professionnelle

Les candidats doivent avoir terminé un apprentissage CFC ou une maturité.

 

Avoir terminé l’école de recrues

D’importantes bases sont acquises lors du service militaire comme la camaraderie et le formel militaire. Ces bases sont absolument nécessaires afin d’accomplir nos missions correctement.

 

S’engager pour 26 mois

Le candidat doit être prêt à s’engager au sein de la Garde Suisse Pontificale pour 26 mois au moins.

 

 

Missions

La Garde Suisse Pontificale veille en permanence à la sécurité du Saint-Père et de sa résidence. Elle surveille toutes les entrées officielles de la Cité du Vatican, effectue des contrôles d’accès et se tient à disposition des visiteurs du monde entier pour tout renseignement sur le Vatican.

Lors d’audiences et cérémonies religieuses avec le Saint-Père, les gardes surveillent l’événement. Les gardes en uniforme et les supérieurs en civil, pour la protection rapprochée nécessaire, y sont en service.

Les sous-officiers et les officiers accompagnent également le Saint-Père lors de ses voyages apostoliques à l’étranger.

Lors des visites officielles de chefs d’État, de premiers ministres et d’ambassadeurs, les gardes suisses accomplissent un service d’honneur. Les soldats du Pape saluent l’invité en lui rendant les honneurs militaires. On accomplit aussi certains services d’honneur lors des messes, des audiences ainsi qu’aux entrées de la Cité du Vatican.

 

Bref aperçu des missions

  • Protection du Saint-Père et de sa résidence
  • Accompagnement du Saint-Père lors de ses voyages apostoliques
  • Surveillance des entrées officielles de la Cité du Vatican
  • Prestation de services d’ordre et d’honneur
  • Protection du Collège cardinalice durant la vacance du Siège apostolique

 

 

 

La vie à la Garde

Le service

Le quotidien de la troupe de protection du Pape est régi en fonction des différents services de surveillance du chef de l’Église catholique et de sa résidence. Mais à côté de cela, il y a différentes opportunités pour organiser son temps libre.

L’aspect culturel

La Ville éternelle a énormément à offrir aux amateurs de culture, que ce soit dans les domaines religieux ou profanes. Nous sommes vite plongés dans un voyage dans le passé, parmi des époques légendaires.

Le sport

Les adeptes de sport peuvent démontrer leur condition et leurs aptitudes, par exemple, au sein de l’équipe de football propre à la Garde, le FC Guardia. Tout au long des rencontres sportives du championnat du vatican, le FC Guardia affronte les autres équipes du Vatican, comme par exemple celles de la Gendarmerie ou des Gardiens des Musées. Pour le développement musculaire et la condition physique personnelle, de nombreux appareils sont à disposition des gardes dans la salle de fitness à l’intérieur de la caserne.

 

La musique

Ceux qui préfèrent, durant leur temps libre, l’art musical et en ont les capacités peuvent rejoindre la fanfare de la Garde ou ont même la possibilité d’apprendre à jouer d’un instrument à vent. La fanfare se produit lors des événements festifs, comme la Fête Nationale ou Noël, et enchante les invités lors de sa production principale, l’Assermentation, le 6 mai de chaque année.

En cuisine

Cinq sœurs Albertines de Pologne ont la charge de préparer les repas pour la cantine de la caserne. Outre la cuisine traditionnelle italienne, l’on trouve aussi quelques délices suisses au menu. En dehors de la caserne, la ville de Rome a également sa part à offrir: tous les régals de la cuisine italienne et les spécialités régionales promettent d’agréables moments dans la sublime ambiance de la Ville Eternelle.